Accueil Vie quotidienne Le récupérateur d’eau de pluie : pourquoi et comment le choisir ?

Le récupérateur d’eau de pluie : pourquoi et comment le choisir ?

12/11/2020
Le récupérateur d’eau de pluie : pourquoi et comment le choisir ?

Pourquoi ?

Les épisodes de sécheresse se multiplient. L’eau est une ressource précieuse qui, dans les années à venir, va devenir un enjeu majeur du fait de sa raréfaction. Dans ce contexte, maintenir un jardin ou un potager dans une démarche éco-responsable induit nécessairement de mettre en place une gestion de la consommation d’eau efficace.

Un des éléments, et non des moindres, concerne l’eau nécessaire à l’arrosage. Il est vrai qu’il est simple de tourner le robinet d’eau courante mais tourner celui du récupérateur d'eau de pluie est tout aussi simple mais autrement plus responsable. Si l’on ajoute que le prix du m3 d’eau va inévitablement poursuivre sa hausse, les économies générées par cet équipement sont significatives.

Quel type choisir ?

Il existe deux grandes familles de récupérateurs d’eau de pluie : le récupérateur d'eau de pluie normal et le récupérateur d'eau de pluie mural. C’est le toit de l’habitation qui est la plus grande surface réceptrice de l’eau de pluie. C’est donc naturellement à la gouttière qui en provient que l’on reliera le récupérateur d’eau. Le choix entre un récupérateur "normal" ou un récupérateur d'eau de pluie mural se fera donc en fonction de la place disponible près de cette gouttière.

Quel matériau choisir ?

On ne peut s’inscrire dans une démarche éco-responsable sans se soucier du matériau dont est composé le récupérateur d’eau de pluie. Au béton, dont la fabrication nécessite d’utiliser de grandes quantités d’eau et génère un bilan carbone très élevé, on préfèrera le bois ou le PEHD, le Polyéthylène haute densité. Le PEHD est un matériau qui affiche une résistance très élevée et une durabilité exceptionnelle. Autant de qualités qui conviendront parfaitement à la démarche de l’éco-jardinier.

Quel volume choisir ?

Le volume du récupérateur d’eau dépend à la fois de la surface de jardin ou de potager à arroser et de la région dans laquelle il sera installé. S’il s’agit d’une région sèche avec des précipitations rares, un récupérateur d'eau de pluie de grand volume permettra de stocker l’eau durant les périodes où il ne pleut pas. Les modèles courants proposent des volumes d’eau allant de 300 à 1 000 litres qui couvrent la plupart des besoins.

Et l’esthétique ?

Lorsque l’on crée son jardin, on crée un cadre de vie dans lequel on aura plaisir à s’immerger. Chaque élément apporte sa propre esthétique. Le récupérateur d'eau de pluie normal ou le récupérateur d'eau de pluie mural, s’il n’a pu être dissimulé, sera alors un élément du décor. On choisira avec soin sa couleur ou encore son design. Certains modèles recouverts d’un bac à plantes dissimulent leur fonction derrière un design élégant faisant ainsi de cet équipement un objet de décoration à part entière.

Vous aimerez aussi :